La médiation :

Quand faire appel à la médiation familiale, civile ou commerciale ?

La médiation est un mode extrajudiciaire de résolution du conflit.
En dehors de quelques cas particuliers, il est possible de résoudre son différend à l’amiable.
Les outils de communication propres au médiateur font investir les parties dans la recherche de solutions acceptables par tout un chacun.
Un tissu social se crée pour supprimer l’adversité et investir les médiés dans la recherche de leurs solutions.
L’intérêt de faire appel à la médiation évolue en fonction du contexte.
Si la médiation civile contribue à garder une bonne entente entre voisins, la médiation commerciale peut préserver la relation entre associés de travail.
Cependant, la médiation de couple est d’une toute autre nature en raison de la proximité entre conjoints.
En tout état de cause, l’échange supervisé par votre médiateur contribue à la résilience des parties.

Ce qu’on peut attendre de la médiation familiale, civile & commerciale :

Votre médiateur familial, diplômé d’État et certifié médiateur humaniste, met à contribution sa bienveillance et son savoir-faire au profit de votre résolution amiable.
Si besoin est, votre médiateur contacte l’autre partie et l’invite à participer à cette table ronde.
Chacun est libre d’adhérer au processus de médiation ou de l’arrêter à tout moment.
En fin de processus, outre d’avoir éclairci leurs incompréhensions, les médiés arrivent à lister leurs points d’accord et de désaccord.
Si le contexte s’y prête, les médiés sont libres d’établir un protocole écrit de leurs conclusions.
Pour lui donner une valeur exécutoire (c’est-à-dire de jugement définitif), ils peuvent le faire homologuer par le tribunal.(article 1565)

Coût de la médiation conventionnelle :

Si vous ne savez pas en quoi consiste la médiation, vous avez droit gratuitement à une consultation informative.
Si la médiation n’est pas pertinente pour vous, votre médiateur essaye de vous orienter.
Le médiateur évalue la complexité de la médiation à venir. Il fixe son tarif horaire allant de 100 à 300 euros de l’heure et évalue sa durée.
Si votre situation le justifie, un allègement financier peut être demandé.
Accepter une médiation se matérialise par une convention signée entre toutes les parties qui en acceptent les modalités : Tarif horaire, part supportée par chacun, clauses particulières.
Lorsque le contexte le permet, un honoraire forfaitaire peut être convenu pour l’ensemble de la médiation.

Pour votre information, les honoraires de médiation sont parfois pris en charge par les assurances de protection juridique.

Médiation conventionnelle & judiciaire (dite obligatoire) :

On parle de médiation conventionnelle à partir du moment où elle est initiée en l’absence d’un jugement en cours.
À défaut de trouver un accord amiable par la médiation, les parties peuvent toujours solliciter la justice.
Si la médiation est initiée alors qu’un jugement est déjà en cours, on parle de médiation judiciaire.
Alors que la justice est déjà saisie pour trancher le litige, elle suspend sa procédure pour donner une ultime chance aux concernés pour trouver un accord amiable.
À défaut, la justice tranche le conflit avec toutes ses répercussions.