Conseil et Coaching familial

Couple en crise / Relation parents-enfants

Développement personnel

Chalom Bayit, Coaching et Médiation 104

Confronté à sa personne comme à autrui,

l’Homme est en éternelle recherche d’équilibre avec son être profond.

Sa tâche est rendue difficile par sa constitution : 4 éléments de natures différentes :

Son esprit (âme), ses valeurs de vie (cerveau), ses émotions (cœur) et sa matérialité (corps).

Le tout formant une seule entité, toute variation d’un élément impacte tout son être par compensation, principe du vase communicant.

La variation de son humeur rejaillit sur toute son entité, de telle sorte qu’une bonne ou mauvaise nouvelle (immatérielle) peut contribuer à sa guérison ou lui déclencher une maladie (physique) ;

de même, une activité sportive adaptée ou excessive (physique) peut le mettre de bonne humeur (spirituelle) ou son contraire.

Notre relative facilité d’accès au plaisir matériel (physique) explique sa large utilisation  (gourmandise, achat non nécessaire, …) pour essayer d’équilibrer nos déficiences émotionnelles (angoisses, stress, …), moins faciles à satisfaire.

Cependant, la compensation n’étant pas “un remède” mais “un calmant”, nos besoins s’expriment à l’infini pour se transformer en addictions.

Le seul vrai remède pour trouver son équilibre demande de répondre à chacun de nos manques dans le respect de sa nature.

COMMENT ?

En identifiant et en répondant à la nature de nos besoins par l’état d’esprit donné à nos actions.

Oui pour prendre une glace et calmer momentanément mon mal-être. Par contre, me limiter à ignorer mon cri spirituel par l’apport d’un plaisir matériel nourrit ma carence et alimente mon stress !

Auquel cas, je dois me positionner et choisir mon mode de vie :

Je me veux mon bien et réponds du mieux que je le peux à chacun de mes besoins, auquel cas, je fais de moins en moins appel à la compensation ;

je ne suis qu’un adepte de la facilité et accepte de vivre avec mes addictions aux plaisirs matériels.

Vous décidez de prendre votre vie en main, mais éprouvez du mal à vous en sortir ?

Pour débuter, vous avez peut-être besoin d’accompagnement ?

Vous faire coacher peut vous aider !

À la hauteur de vos objectifs et efforts, vous apprendrez à respecter vos propres règles de vie pour diriger :

L’état d’esprit de vos actions, de votre couple et de votre Chalom bayit.

1 – Coaching personnel :

Nous vous accompagnons vers le retour aux fondamentaux, à l’écoute de votre être :

  • Élever votre conscience et votre sérénité.
  • Développer votre confiance personnelle et vous dépasser.

Les bienfaits attendus :

  • Un nouveau monde s’ouvre à vous avec son champ du possible.
  • Votre travail personnel débouche sur une sensation de sérénité et de bien-être intérieur.

2 – En conflit avec autrui ?

L’émergence d’une crise entre personnes met en évidence leur distanciation.

La réaction possible des protagonistes est :
  • “D’agir” pour se mettre en phase avec l’autre
  • “D’ignorer l’alerte” en acceptant ses répercussions (faire appel à la compensation, perte relationnelle, etc.).

Entreprendre d’élucider pour vous mettre en phase avec l’autre :

  • Vous met en accord avec vous-même.
  • Renforce votre personnalité et vous bonifie.
  • Contribue à vous façonner positivement, repositionne votre place et qualité relationnelle.

Ignorer ou fuir la situation (posture de l’autruche … très courante) :

  • Vous prive d’être vous-même et de vous grandir (vous vous éduquez à devenir sourd(e) à vos propres besoins) !
  • Vous apprend à vivre sous stress latent, signe d’une déchirure émotionnelle que vous compensez par du plaisir matériel.
  • Construit sournoisement le conflit.

Contribuer à votre bonheur familial !

Surtout entre conjoints, entreprendre au quotidien de préserver, voire de nourrir vos liens contribue à entretenir votre flamme d’amour.

Commencez par éradiquer les malentendus en allant vers l’autre pour élucider( démarche difficile au début mais combien salutaire) ! Si le partage des valeurs et des bons moments de la vie nous soudent, les petites disputes (à faibles doses quand même…) nous rappellent “les limites” à ne pas franchir.

Cependant, l’enlisement d’une crise ternit parfois la relation au-delà de ce qui l’a provoqué.

C’est pourquoi, il faut réagir au plus vite pour mutuellement faire respecter le sens de votre relation et garder une bonne communication de couple.

Du respect de cette règle de vie dépendra en grande partie votre bonheur familial.

Pas la force de vous prendre en main ou d’interpeler votre conjoint(e) ?

Ceci est le problème de nombre d’entre nous : Vouloir respecter sa personne ou le respect entre conjoints sans s’en donner les moyens de sa défense relève de l’utopie.
Les grands conflits naissent à partir de faiblesses telles que : Ne pas avoir la force de se confronter (surtout en présence d’un climat faussement conciliant), absence d’échange incisif et profond, refus de sortir de sa zone de confort, refus de se remettre en cause, et j’en passe!
Auquel cas, armez-vous de l’expérience de votre professionnel pour vous accompagner avec bienveillance dans votre challenge hors des sentiers battus.
A partir du moment où vous avez la volonté de superviser votre vie mais rencontrez une trop forte résistance, faites vous épauler le temps de mieux vous armer.
Nous définissons ensemble vos objectifs et nous vous accompagnons dans leurs réalisations.
Ne vous y trompez pas ! De croire que les choses vont s’arranger avec le temps n’a qu’un effet de bombe à retardement : Nos actions établissent qui nous sommes et notre réalité finit par nous rattraper.

Comment faire accepter à votre conjoint(e) votre besoin de soutien par un tiers ?

Nous pouvons en discuter ensemble pour envisager la meilleure approche.

N’oubliez pas que tout un chacun aspire à solutionner “la situation” sans toujours savoir comment s’y prendre (j’inclus ici “votre propre personne et même votre conjoint(e) ou proche entourage”).

Auquel cas, n’hésitez pas à nous en parler même si vous avez l’impression que ça ne sert à rien (car entreprendre le changement ne dépend que de vous).

Règles à garder présentes à l’esprit :

  • Restez égal(e) à vous-même : Apprenez à écouter vos émotions mais aussi votre raison.

  • Donnez vous les moyens de défendre votre essence de vie en vous refusant le plus possible la posture de l’autruche.

  • Entreprendre de nouer vos liens sur une base saine vous construit, aller contre votre nature “par facilité ou autre raison” se paie à terme par l’absence d’estime de soi.

Aujourd’hui, il vous est donné l’opportunité de façonner votre devenir de demain, à condition d’interroger et de respecter le sens de vos actions au présent.

Il ne sera jamais trop tard pour bien faire, mais il sera toujours tard pour faire ce qui n’a pas été fait en son temps.

    Vous pouvez communiquer avec nous via le présent formulaire,

    mais sachez que nous sommes plus réactifs à vos textos

    au 06 17 06 00 39







    0/3000

    NOS CONSULTATIONS en ligne et en présentiel.

    (Confidentialité assurée)

    Couple coaching en ligne :

     Immédiate et sans rdv.

    En présentiel :

    Accueil  sur rdv.